KGS Supports

​Night-Light de Noha Choukrallah

​- 2013

Shortcut

Synopsis :
Barricadé dans un bâtiment en ruine, deux adolescents se cachent, ils attendent l’ennemi. A travers leurs souvenirs on explore les thèmes de l’amour, de l’enfance et de la violence. Night Light, c’est une parabole sur la folie humaine et ses peurs, avec l’espoir comme arme et l’amour comme tireur d’élite.


Intention du réalisateur :
Night Light est inspiré par Sentinelle, une pièce de théâtre écrite par Philippe Beheydt. La pièce raconte l’enfermement de cinq enfants soldats qui attendent l’ennemi et qui viennent nous confier chacun à leur tour les atrocités de la guerre. En avril 2011 un ami monte la pièce et me propose d’y jouer le personnage d’Hilal, la plus jeune de la bande qui dans ce violent chaos tombe quand même amoureuse. A la même époque, je lis Stephen Hessel et son Indignez-vous, expliqué à nous les jeunes. Cet essai me bouleverse, il me permet de comprendre que la création peut être le lieu de l’indignation.


Par la suite, je suis acceptée dans une école de média expérimental à Montréal suite au visionnement de Dernier Regard. Là bas, par intuition, je décide de travailler sur le thème de l’adaptation des pièces de théâtre au cinéma. Je relis Sentinelle et je décide de l’adapter. J’écris une première version de scénario et me rend compte de similitudes de traitement et de thématiques avec Dernier Regard. Encore une fois, je ressentais le besoin d’exprimer quelque chose d’assez contemplatif et poétique tout en n’écartant pas le côté engagé. Puis, parce qu’à Montréal je vis aussi le printemps érables et le soulèvement des jeunes pour leurs droits, je comprends qu’il est urgent en revenant à Bruxelles de retenter une réalisation qui pourrait s’adresser à nos jeunes.